Nation

Bénéficiaire d’une poignée chaleureuse du chef de l’État, Bertin Mubonzi plaide la libération de Vital Kamerhe

64views

Par Oscar BISIMWA

Il est présent sur tous les fronts. Il en a pratiquement fait un métier, celui de prouver à la face du monde l’innocence de Vital Kamerhe et de demander, par voie de conséquence, son acquittement pur et simple.

Le Député National Bertin Mubonzi a, au cours de l’audience que le Président de la République a accordée aux députés originaires de la province du Sud-Kivu, plaidé la cause du président national de l’Union pour la nation congolaise (UNC), condamné à 20 ans de travaux forcés à l’issue d’un procès controversé.

La situation du Directeur de cabinet du Chef de l’État a été évoquée au cours des échanges entre les élus ressortissants du Sud Kivu et le premier citoyen de la République dans le cadre des consultations nationales. Tous à l’unanimité ont demandé à Félix Tshisekedi de s’investir pour que son principal allié recouvre sa totale liberté.

À la fin des audiences, le jeune Député le plus dynamique de la majorité présidentielle a bénéficié d’un tête à tête, marqué par une poignée chaleureuse du chef de l’État qui l’a félicité pour le travail qu’il abat dans le cadre de son travail parlementaire mais aussi d’éducation des masses.

L’occasion faisant le larron, Bertin Mubonzi qui ne rate aucune occasion pour pousser le bouchon de la raison, a martelé auprès du Magistrat suprême, que la libération de Vital Kamerhe serait un signal fort en ce moment où il veut recréer la cohésion nationale dans une union sacrée de la nation.

« Nous avons rappelé au Président de la République sa promesse de s’impliquer, en sa qualité de magistrat suprême, pour que soient corrigées les irrégularités constatées dans le simulacre de procès qui a vu son Directeur de cabinet condamné injustement à la peine la plus lourde. Le temps étant l’ennemi du menteur, le labyrinthe des mensonges construit pour clouer le leader de l’UNC s’est écroulé lui-même sous le poids de la réalité sur terrain. Les maisons préfabriquées installées au camp Tshatshi sont visibles même par les aveugles. Celles destinées à d’autres sites sont stockées dans différents ports frontaliers. Tout ce qu’il faut pour prouver à la face du monde que la condamnation qui pèse sur Vital Kamerhe est injuste. Le Chef de l’État, garant de la nation, a tous les moyens réguliers pour que justice soit faite pour son Directeur de cabinet », a dit Bertin Mubonzi, joint par Congo Réformes à l’issue de l’audience.

Le leader de la jeunesse de l’Union pour la nation congolaise rapporte que Félix Tshisekedi s’est montré sensible à l’injustice dont est victime son allié de l’alternance.

Homme de terrain pétri de qualités exceptionnelles dans la planification stratégique, la persuasion et surtout une insondable facilité de communication orale à l’exemple de son mentor Vital Kamerhe, le Député Bertin Mubonzi déborde d’initiatives, depuis l’arrestation du président de l’UNC. L’ancien cadre de Samsung international ne ménage aucun effort, en temps et en moyens de tout genres, avec la jeunesse de Kinshasa, pour cette cause.

congoreformes.com

Leave a Response